Stop & Start

Au contraire de ce qu'on peut croire, le dispositif Stop&Start n'a pas été développé par Citroën en partenariat avec Valeo mais par Fiat sur sa Ritmo ES dans les années 1980.



Catégories :

Citroën - Technologie automobile

Au contraire de ce qu'on peut croire, le dispositif Stop&Start n'a pas été développé par Citroën en partenariat avec Valeo mais par Fiat sur sa Ritmo ES (Energy Saving) dans les années 1980. Cependant, le constructeur et l'équipementier français développent cette technologie depuis 1999. La Citroën C3 est le premier modèle de la marque aux chevrons à bénéficier de cette technologie.

Le dispositif se compose de deux éléments : 1-un alternateur réversible (qui remplace l'alternateur habituel en utilisant les mêmes points de fixation) qui a un rôle d'alterno-démarreur (alternateur et démarreur à la fois), le démarrage s'avère alors rapide et silencieux ; 2-un boîtier électronique qui gère l'interconnexion entre l'alternateur et le calculateur moteur et le boîtier de servitude intelligent. En plus de ces deux éléments principaux, le dispositif comprend une batterie étanche avec recombinaison de gaz, une courroie et un tendeur de courroie spécifiques.

Le principe de cette technologie est simple : dès que la vitesse atteinte est inférieure à 6 km/h, le moteur se met en veille, l'embrayage est alors ouvert. Le moteur reste alors en veille tant que la pédale de frein est enfoncée. Tant que celle-ci est relâchée, le moteur redémarre automatiquement, instantanément, en silence et presque sans aucune vibration. Quand l'accélérateur est à nouveau sollicité, l'embrayage se referme progressivement.

Ce dispositif permet de faire des économies d'énergie, car au delà de trois secondes, l'arrêt du moteur est bénéficiaire. Avec ce dispositif, la mise en veille du moteur n'est réalisable que si les conditions nécessaires sont réunies. Ainsi, elle n'aura pas lieu s'il fait trop chaud ou trop froid, si le désembuage ou le dégivrage est enclenché, etc. Les C3 SensoDrive sont équipées de la technologie Stop&Start, mais l'utilisateur peut décider de la désactiver à tout moment, par une simple pression du bouton «eco off».

On notera que le moteur/génératrice n'est pas une nouveauté, car les autos luxueuses des années 30 étaient fréquemment équipées de «dynastart», une grosse dynamo/démarreur, le plus souvent montée directement en bout de vilebrequin et dont l'avantage principal était de permettre un démarrage souple et silencieux du moteur…

Recherche sur Google Images :



"La nouvelle campagne de Stop Sida ..."

L'image ci-contre est extraite du site www.patounemedia.net

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (1256 x 599 - 164 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Stop_%26_Start.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu