Sécurité active

La sécurité active sert à désigner l'ensemble des comportements et les éléments mis en jeu dans l'utilisation d'un véhicule, afin d'éviter les accidents.



Catégories :

Sécurité routière - Technologie automobile - Sécurité automobile

Recherche sur Google Images :


Source image : www.bmw.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le perfectionnement de la sécurité active est un processus de longue haleine...... les voitures testées se trouveront dans l'attitude normale de conduite, pneus... (source : cfsr)
  • De ce lait b sécurité active est optimisée et par là l'agrément ce conduite.... tif est piloté par un système positionné à l'avant constitué de tringles... (source : activaclubfrance.free)

La sécurité active sert à désigner l'ensemble des comportements et les éléments mis en jeu dans l'utilisation d'un véhicule, afin d'éviter les accidents. Elle est à comparer avec la sécurité passive, dont le rôle est de diminuer les conséquences d'un accident quand ce dernier n'a pu être évité.

Sécurité conditionnelle

Il s'agit des éléments pouvant venir perturber la concentration du conducteur suivant les conditions extérieures.
Le perfectionnement de la sécurité conditionnelle passe par le perfectionnement des conditions de conduite sur la route, mais également par la diminution des nuisances sonores (moteur et éléments mécaniques en mouvement, roulement des pneus sur la route, vent, etc. ), des vibrations et de l'influence des conditions climatiques.

Sécurité de conduite

La limitation des vitesses absolues et différentielles, surtout lorsque différents types d'usagers utilisent la route ou la rue est indispendable.

Le respect des distances de sécurité 1m50 généralement, 1m en ville, pour dépasser les 2 ou 3 roues.

Une règle dictée par le bon sens pour avoir une bonne sécurité et éviter les accidents est d'avoir un bon châssis.
Il s'agit de trouver les meilleurs compromis pour harmoniser les différents éléments, tout en étant capable de «typer» un véhicule (sportif, confort, etc. )  :

  • Dispositif de freinage
  • Motricité
  • Structure mécanique (barres de torsion, etc. )

L'objectif est d'obtenir le meilleur comportement dynamique envisageable dans l'ensemble des situations, de la plus courante à la plus imprévue.

Liaison au sol

Le seul contact qu'une automobile possède avec la chaussée se situe au niveau des pneus. C'est pourquoi de nombreux efforts sont consacrés à le perfectionnement du comportement et de la fiabilité des pneus.

Suspension

La suspension d'une voiture est fréquemment issue d'un compromis entre bonne tenue de route (suspension «rigide») et confort (suspension «molle»). Cependant, des systèmes électroniques permettent de perfectionner leur comportement selon la situation :

Freinage

Aucun système technique ne remplace le respect des distances de sécurité.

Plusieurs systèmes ont été mis au point dans le domaine du freinage.

Le dispositif EBD est un des plus importants car il intervient fréquemment (plusieurs fois par jour)  : il suffit d'un freinage assez «sportif» (décélération de 5 m/s2 par exemple) pour avoir à l'utiliser. Cependant, le conducteur en a particulièrement rarement conscience, car il n'y a généralement pas de sensation à la pédale et pas de bruit (au contraire de une régulation ABS par exemple)

Aide à la conduite

De nombreux autres dispositifs électroniques ont été développés pour assister le conducteur. En voici quelques exemples :

Sécurité de commande

Le conducteur doit être le plus concentré envisageable sur sa conduite, les éléments de commande doivent par conséquent être disposés de façon optimale. C'est ce qu'on nomme la sécurité de commande.
Une bonne ergonomie et une bonne accessibilité des instruments de commande diminuent en effet le risque d'accidents.
Surtout grâce aux avancées technologiques dans l'électronique embarquée et la mécatronique, de nombreux dispositifs existent ou sont à l'étude et visent à diminuer la contrainte mécanique de certains dispositifs de commande.
La principale préoccupation réside dans la fiabilisation de ces (nouveaux) dispositifs. En effet, le perfectionnement de la sécurité de commande ne doit pas passer par une diminution de la fiabilité de ces dispositifs eux-mêmes. C'est pourquoi ces dispositifs sont généralement mis en place de façon progressive, avec tout d'abord une sécurité redondante servant à réagir en cas de défaillance du nouveau dispositif.

Assistance de direction

L'assistance électrique ou hydraulique sert à diminuer le couple indispensable à l'actionnement du volant.
Il est aussi de plus en plus courant de voir des assistances adaptées à la situation (assistance ville avec un couple résistant particulièrement faible pour effectuer des manœuvres, assistance route pour garder un contrôle sain à plus haute vitesse et éviter de zigzaguer faute de couple de retenue suffisant).
Il est déjà envisagé de rendre ce dispositif actif occasionnellement(correction de trajectoire, suggestion de changement de direction) en créant un couple tendant à faire tourner le volant dans une direction assurant plus de stabilité, ou bien en augmentant le couple résistant pour que le conducteur diminue son braquage.
Dans un futur plus lointain, on peut envisager un drive by wire, c'est-à-dire qu'on s'affranchit complètement de la colonne de direction en découplant la commande (tourner un volant ou un autre dispositif d'ailleurs) de l'action (braquage des roues).

Boîte de vitesse

La boîte de vitesse automatique sert à s'affranchir d'une part de la pédale d'embrayage, et d'autre part du passage des vitesses à la main.
Elle ouvre la voie à d'autres fonctionnalités, comme l'assistance en embouteillage (cycles accélération - freinage - arrêt seulement commandés par la pédale d'accélérateur).
Il existe différents types de boîtes de vitesse automatiques ; on distingue :

Découplage du dispositif de freinage

Plusieurs technologies existent :

Réorganisation de l'habitacle

La disparition de certains éléments est aussi importante pour la sécurité passive, car de nombreuses blessures peuvent être évitées par un aménagement de l'habitacle moins soumis à des contraintes mécaniques (colonne de direction, frein à main, pédalier, volant, boîte de vitesses, ... ).
On peut ainsi imaginer que dans quelques années, une simple manette pourra permettre de conduire simplement une auto, en s'affranchissant par conséquent des difficultés de coordination de trois pédales (commande au pied), d'un volant (commande à la main), d'une boîte de vitesses (commande à la main), d'un frein à main, de clignotants, d'essuie-glace, etc.

Sécurité de perception

Enfin, il est indispensable de bien percevoir et d'être bien perçu pour être en sécurité.
Des éléments de la sécurité de vision (visuelle et acoustique) sont donc :

Voir aussi


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9curit%C3%A9_active.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu