Reniflard

Un reniflard est un dispositif d'évacuation des eaux de condensation dans les conduites en plomberie et chauffage, le terme est plus connu dans le jargon des mécaniciens comme désignant le dispositif d'évacuation des vapeurs d'huile d'un moteur.



Catégories :

Technologie automobile - Dispositif mécanique

Recherche sur Google Images :


Source image : img394.imageshack.us
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Ce terme sert à désigner l'élément dont le rôle est d'éliminer les restes de la lubrification. Sur les moteurs à huile perdue il évacue de l... (source : home.tele2)

Un reniflard est un dispositif d'évacuation des eaux de condensation dans les conduites en plomberie et chauffage, le terme est plus connu dans le jargon des mécaniciens comme désignant le dispositif d'évacuation des vapeurs d'huile d'un moteur. Cette évacuation pouvait se faire à l'air libre ou par aspiration dans le collecteur d'admission.

Dans le dispositif des carters «aspirés» sur les moteurs à essence atmosphériques, la dépression dans le collecteur d'admission créée par l'étranglement du papillon autorise bon compte d'évacuer les vapeurs d'huile du carter par une simple durit reliant le carter à la cuve du filtre à air ; une autre durit relie fréquemment le couvre-culasse au filtre à air pour aspirer les vapeurs du haut moteur. Les vapeurs d'huile circulent dans ces deux durits du carter vers le collecteur d'admission. Un dispositif de restriction ou une anche (bec de canard sur les moteurs Citroën bicylindres des 2CV et dérivés) peut limiter cette circulation ou en imposer le sens. C'est ce dispositif primitif qui était nommé reniflard ou durit de reniflard. La variante plus ancienne à évacuation à l'air libre s'appelait road draft tube en anglais.

Sur les moteurs diesel ou turbo la dépression dans le collecteur d'admission n'existe pas ou peut même être une pression positive, le dispositif est par conséquent remplacé par un ensemble plus complexe de recyclage des vapeurs d'huile comportant un condenseur, décanteur ou séparateur d'huile qui ramène l'huile redevenue liquide au carter : il y a alors des durits transportant de la vapeur vers le collecteur d'admission et d'autres ramenant l'huile de ce collecteur ou du décanteur au carter.

La plupart des moteurs récents pour répondre aux normes d'émissions par évaporation assurent une ventilation positive du carter ou PCV (Positive Crankcase Ventilation) qui garantit une circulation permanente et contrôlée des vapeurs d'huile par aspiration d'une quantité limitée d'air frais qui après balayage du carter arrive dans le collecteur d'admission. Un clapet nommé PCV valve limite le débit dans le dispositif pour éviter de perturber le moteur dans les conditions de forte dépression et faible débit d'admission : ralenti, frein moteur.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Reniflard.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu