Indicateur de vitesse

L'Indicateur de vitesse ou «compteur de vitesse» est un instrument permettant d'indiquer la vitesse de déplacement d'un véhicule.



Catégories :

Instrument de mesure mécanique - Technologie automobile

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.dreamstime.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'indicateur de vitesse est un rond, instrument analogique, .... et il prend tout son temps pour atteindre une vitesse de pointe de 95 km/h au compteur.... (source : motoservices)

L'Indicateur de vitesse ou «compteur de vitesse» est un instrument permettant d'indiquer la vitesse de déplacement d'un véhicule. Quasiment l'ensemble des automobiles, motocyclettes et autres engins motorisés en sont équipés. Dans une auto, on le trouve fréquemment juste derrière le volant, quelquefois au centre du tableau de bord.

Présentation générale

Indicateur de vitesse équipé en son centre d'un odomètre.

La fonction du compteur de vitesse est de permettre au conducteur de connaître la vitesse instantanée de son véhicule. Le compteur de vitesse est particulièrement utile pour permettre au conducteur de maîtriser la vitesse de son véhicule comparé aux limites imposées par la signalisation ou le code de la route. En France, la vitesse est indiquée en Kilomètre par heure (km/h). Dans certains pays, les compteurs de vitesse disposent d'une double graduation  : l'unité de mesure locale (généralement le mile) et l'unité de mesure mondiale.

Occasionnellemen, le compteur de vitesse comporte des graduations supplémentaires conçues pour informer le conducteur sur le rapport de boîte de vitesse qui devrait être engagé. Ces indications permettent de pallier sommairement l'absence de compte-tours. A titre d'exemple, la première vitesse en dessous de 20 km/h, le seconde entre 20 et 45, la troisième entre 45 et 70 etc…

Plusieurs types de compteurs de vitesse

compteur de vitesse à double graduation (km/h et miles par heure)

On peut distinguer le plus souvent trois types de compteurs de vitesse selon l'affichage :

Le compteur rond est le plus courant. Un odomètre totalisateur et journalier, ou compteur kilométrique, lui est logiquement intégré. Il présente l'avantage d'être aisément lisible d'un simple coup d'œil. Sur tout les véhicules l'indicateur de vitesse est éclairé pour favoriser sa lecture en conduite de nuit.

Le compteur linéaire à aiguille se présente sous la forme d'une graduation linéaire horizontale sur laquelle se déplace l'aiguille. Son principal avantage est une certaine compacité comparé au compteur rond. Assez répandu dans les années 1960 et 1970, le compteur linéaire semble être passé de mode.

Le compteur numérique affiche directement la valeur de la vitesse sur un écran du tableau de bord. Ses indications sont plus précises que celles des compteurs à aiguille. Ses principales utilisations sont les suivantes :

Dans l'aviation, on utilise un appareil qui donne la vitesse relative de l'air, le badin ou anémomètre.

Calibrage et erreurs

Les véhicules automobile sortant des chaînes sont aujourd'hui équipés en standard de calculateurs de vitesse électroniques. Certains les accusent d'être moins précis que leurs homologues mécaniques. Assertion complètement infondée, les dispositifs mis en jeu ne comportant qu'une marge d'erreur minime, au regard des marges attribuables aux anciens dispositifs complètement mécaniques.

Par contre ces dispositifs de mesures électronique sont réglés par défaut pour afficher une vitesse de déplacement supérieure d'environ 10 % à la vitesse réelle, ceci pour des impératifs de sécurité routière ; les dispositifs mécaniques étaient préréglés de la même façon.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Indicateur_de_vitesse.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu