Double débrayage

Le double débrayage est une technique propre à la conduite ou au pilotage des véhicules automobiles.



Catégories :

Technologie automobile - Camion

Recherche sur Google Images :


Source image : www.clubic.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • 7 messages - 6 auteurs Les rapports passent pas trops mal pour dire que la.... La différence entre le faux double débrayage est le vrai c'est que le point mort est passé : débrayage - point... Le coup d'accélérateur relance le moteur et la boite de vitesse : le moteur accélère, via l'embrayage... Caradisiac - 1er site d'info automobile... (source : forum-auto)
  • 41 messages - 18 auteurs - Dernier message : 2 mai 2005 -Quelle est la vitesse optimale pour qu'une auto consomme au minimum?... -le double débrayage est indispensable sur les boites... (source : forum.hardware)
  • ... Pour favoriser les rétrogradations, une transmission avec double débrayage est choisie. La boite AMG SPEEDSHIFT PLUS à 5 rapports dispose... (source : inautto)

Le double débrayage est une technique propre à la conduite ou au pilotage des véhicules automobiles.

But

Cette technique, qui n'est plus indispensable avec les automobiles de série récentes, a pour but de régler la vitesse de rotation des engrenages concernés par le rapport de la boîte de vitesses qu'on s'apprête à engager. Nommé «double pédalage » lorsqu'il s'agit de monter les rapports, la manœuvre demande énormément plus de dextérité pour un rétrogradage.

En effet, en absence de synchroniseur et pour éviter une usure prématurée, mais aussi des à-coups brutaux, les pignons doivent être engagés à des vitesses tangentielles proches.

Description

Lors du rétrogradage (changement pour un rapport inférieur), l'arbre en relation directe avec le moteur va devoir accélérer, puisque qu'on va engager un pignon plus petit, tandis que l'arbre en relation avec la transmission ne change pas de vitesse angulaire. Il faut par conséquent accélérer les pignons de l'arbre moteur :

  1. Le conducteur lâche l'accélérateur.
  2. Il débraye et désengage le rapport en cours.
  3. Au point mort, il embraye et accélère le moteur à la vitesse voulue (il faut mettre la vitesse de rotation du moteur à la vitesse à laquelle il sera avec le rapport inférieur).
  4. Il débraye à nouveau et engage le rapport inférieur.
  5. Il embraye avec le bon rapport enclenché sans à-coup.

Toutes ces opérations se font le plus rapidement envisageable, pour un maximum d'efficacité.

Utilisations

Cette technique est utilisée sur des véhicules automobile anciens. Ces véhicules sont équipés de boîtes de vitesses sans synchroniseurs ; le double débrayage est par conséquent obligatoire pour rétrograder un rapport sans craquements et en particulier pour éviter une usure ainsi qu'une fatigue prématurées des mécanismes de transmission.

Avec les véhicules de course automobile, cette technique permet d'obtenir un gain de temps relatif quand la boîte est synchronisée.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Double_d%C3%A9brayage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu