Aide au freinage d'urgence

L'aide au freinage d'urgence est un dispositif d'assistance au freinage qu'on trouve sur certains véhicules automobiles.



Catégories :

Sécurité automobile - Technologie automobile - Frein - Dispositif mécanique

Recherche sur Google Images :


Source image : www.alfaromeo.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • PRODUITS. Véhicules spécifiques... d'une Aide au Freinage d'Urgence (AFU)  : l'aide au freinage d'urgence (AFU) apporte, ... L'allumage automatique des feux de détresse en cas de forte décélération complète ce système.... (source : peugeot)
  • XF rime avec sécurité, assistance au freinage d'urgence, ... Assist et le contrôle automatique de distance ACC couplé à un système d'aide au freinage.... (source : recherche.autoplus)
  • Aide au freinage d'urgence - Présentation de la gamme, des services et ... R. E. F (RÉPARTITEUR ELECTRONIQUE DE FREINAGE)  : ce système lié à l'ABS, ... Principe de fonctionnement : Les masses d'un véhicule étant décentrées sur l'avant, ... (source : citroen)
1. Un véhicule devant s'arrête/est à l'arret
2. Le conducteur du véhicule qui suit ne remarque pas l'arrêt
3. Le 2e véhicule emmet un avertissement au conducteur lui indiquant le danger
4. Le conducteur s'arrête

L'aide au freinage d'urgence est un dispositif d'assistance au freinage qu'on trouve sur certains véhicules automobiles.

Appelé AFU en France ou BA ou BAS (Braking Assistance System) en pays anglo-saxon, ce dispositif a été développé par Daimler-Benz et TRW/Lucas en 1992. Des études, dont certaines en simulateur de conduite, montraient en effet qu'en situation d'urgence le conducteur n'appuyait que particulièrement rarement aussi fort que envisageable sur la pédale de frein. Donc, quand le dispositif détecte un passage anormalement rapide de la pédale d'accélérateur à la pédale de frein, c'est lui qui décide de mettre la pression maximale de freinage. Le véhicule étant équipé d'ABS, le conducteur n'en perd pas le contrôle.

Dans la première version du dispositif, c'est la vitesse d'enfoncement de la pédale de frein qui est mesurée et indique un freinage d'urgence probable. La première monte en série sur véhicule a eu lieu en 1996 sur les Mercedes-Benz Classe S et Classe SL. En 1998, le dispositif est généralisé sur l'ensemble des véhicules de la marque. Les constructeurs Volvo et BMW suivirent.

Si cet équipement apporte une sécurité supplémentaire pour le véhicule équipé, les véhicules suiveurs non équipés peuvent être mis en difficulté face à l'efficacité du freinage du véhicule qui les précède.

En 2003, Daimler-Benz a particulièrement élaboré le dispositif, nommé BAS Plus en lui couplant un radar de régulation de distance. L'objectif était d'éviter les collisions par l'arrière ou tout au moins d'en diminuer la vitesse d'impact. Le véhicule suiveur étant équipé, la distance et la vitesse de rapprochement des deux véhicules sont constamment mesurées. En cas de vitesse différentielle trop élevée, une alarme visuelle est déclenchée et la moindre action sur le frein active le freinage d'urgence assisté. En 2005, le dispositif équipe les modèles Mercedes-Benz Classe S W221.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide_au_freinage_d%27urgence.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu